the Removers
Accueil du site > en Français > les Articles > les Chroniques d’un monde perdu > Un drôle de jeune homme, qui créa le GFA Basic

Un drôle de jeune homme, qui créa le GFA Basic

Comment un obscur nerd devint une super star

mercredi 14 octobre 2009, par Stabylo

Faisant écho aux déboires de Lonny Pursell, à qui Frank Ostrowski a répondu un laconique « oui » quand il lui a été demandé s’il était le créateur du GFA Basic, j’ai retrouvé tout-à-fait par hasard une vieille entrevue avec Frank, réalisée en 1987, qui en dit long sur la personnalité du programmeur star.

Cet entretien avec Frank Ostrowski et Frank Bolten a été publié en 1987 dans Atari 1ST :

L’article, écrit par une certaine Julie Fontaine, témoigne de la personnalité très particulière de l’oiseau Ostrowski. Un véritable nerd du beau milieu des années 80. Coiffé-rasé et chemise de rigueur, donc. Mais quel introverti ! C’est bien simple, elle a dû « halluciner grave » la Julie !

Une fois qu’on a lu ça, on ne peut que comprendre la réponse de Frank à Lonny. On comprend également la nature bidouillatoire [1] du GFA qui a toujours été un problème pour sa maintenance, à commencer par la société éditrice GFA Systemtechnik elle-même. c’est ainsi que la version 4.0 ne vit jamais le jour alors que l’Omikron, lui, évolua jusqu’à la version 5.20, sortie en 1998.

Mais qui a déjà programmé en Omikron ? Les meilleurs logiciels ne sont pas toujours les plus vendus !

Notes

[1] Cette nature bidouillatoire également décriée par Run!Software au premier paragraphe de cette présentation de leur Run!Only.

2 Messages de forum

  • Fadest nous signale aussi cette rencontre avec un muet, publiée dans ST Magazine n°11 en août 1987, étrangement signée par une certaine Juliette Fontanes. Evidemment, la similitude avec la Julie Fontaine d’Atari 1ST — mais surtout le fait qu’il puisse s’agir d’une fille dans un monde archi masculin — est trop surprenante pour qu’il puisse s’agir d’une autre personne.

    L’article de ST Magazine, s’il est effectivement de la même plume, ressemble donc à une version plutôt sarcastique du premier article d’Atari 1ST, qui finalement ne fait que compléter celui-ci en développant davantage sa face cachée. Une sorte de Making Of ironique, finalement.

    Contre-article d’une pigiste écœurée, ou simple blague potache de passionnés matchos pour dénoncer le côté bidonné de l’interview concurrente ? ... ou les deux à la fois ? Les paris sont lancés :-)

  • Un drôle de jeune homme, qui créa le GFA Basic 18 février 2012 18:32, par gomis

    Cool. J’adore venir sur votre blog. PS : je tennais a souligner votre splendide plume.

    procurer votre pneu discount

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0